Plateau Triomphe de Neptune

Le sujet de ce plateau, le Triomphe de Neptune est ici directement repris d'une gravure de Jean Bérain (1640-1711), extraite du recueil Ornements peints dans les appartements des Tuileries. La rareté de cet exemple d'influence directe et identifiable du grand ornemaniste Bérain sur la faïence a été soulignée. La bordure en ocre niellé est animée de petits personnages qui viennent de gravures dans l'esprit des « Jeux et plaisirs de l'enfance » de Claudine Bouzonnet-Stella ; parmi eux, le putto en bas à droite est comiquement surpris en train de se soulager. Composé de rinceaux noirs sur fond ocre, le décor niellé, dont la production est limitée à la décennie 1720, est l'un des plus originaux que les ateliers rouennais aient réalisé. A l'origine, ce plateau était encastré dans une petite table appelée cabaret, utilisée pour le service des boissons exotiques à la mode depuis la fin du XVIIe siècle : le thé, le chocolat et surtout le café.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×