Alençon

 

Ville du nord-ouest de la France, chef-lieu du département de l'Orne, dans la Région Basse-Normandie, sur la Sarthe.

Au cœur d'une riche région d'élevage, spécialisée notamment dans l'élevage hippique, Alençon est un important marché agricole fondé sur des industries agroalimentaires. Les appareils électroménagers, le textile et l'imprimerie constituent les principales activités de ce petit centre industriel régional. La ville est aussi célèbre pour sa production de dentelles à l'aiguille, dites point d'Alençon, apparue en 1665 et qui reste encore renommée aujourd'hui. Cette tradition est perpétuée à Alençon par la présence d'une école de la dentelle.

La ville compte de nombreuses maisons et hôtels particuliers, datant notamment du XVIIIe siècle, à l'exemple de l'hôtel de ville. Elle possède également deux églises importantes : l'église Notre-Dame, édifice de style gothique flamboyant commencé durant la guerre de Cent Ans, et l'église Saint-Léonard, de même style. Un ancien collège jésuite abrite le musée des Beaux Arts et de la Dentelle, qui présente, outre du mobilier et des objets régionaux, une collection de peintures françaises du XVIIe au XXe siècle et une très importante collection de dentelles de toutes origines.

C'est à Alençon, capitale du comté, puis du duché d'Alençon, que naquit en 1873 Thérèse Martin, future sainte Thérèse de Lisieux. La ville fut particulièrement endommagée par les bombardements alliés lors de la Seconde Guerre mondiale. En effet, la libération de la ville, le 12 août 1944, fut l'un des épisodes de la bataille de la poche Falaise-Mortain, contre-offensive allemande au débarquement allié de juin 1944.

Superficie 10,68 km2 / Population (2007) 27 942 habitants

Densité 2 616 hab. /km2

Le Pays d'Alençon offre un riche potentiel touristique avec ses massifs forestiers, son patrimoine architectural et historique, ses circuits de randonnée...

Loin des hauts lieux touristiques s'étend un pays original, une Touraine insolite qui ne ressemble pas aux autres clichés traditionnels, une Touraine qui surprendra sans décevoir tous ceux qui prendront le temps de s'y arrêter.

St Céneri le Gérei : blotties sur les rives du fleuve, les maisons en pierre ocre avec leurs toits pentus en tuiles, ont attiré de nombreux artistes près du vieux pont en pierre. Non loin de là, au milieu d'un pré niché dans la courbe du fleuve, se dresse une petite chapelle perchée au sommet du village classé parmi les plus beaux villages de France. La chapelle actuelle date du XIVe siècle mais elle a conservé ses assises en pierre et abrite toujours la statue du saint. Le toit en dos d'âne unique en France ainsi que les étonnantes peintures murales du XIIe siècle que l'on peut voir dans le choeur, en font l'un des joyaux ecclésiastiques de Normandie.

Sées : il s'agit d'un gros bourg commerçant traversé par l'Orne. Les deux flèches de sa cathédrale dédiée à Notre Dame, se voient à dix kilomètres à la ronde. Cette cathédrale, joyau de l'art gothique, est bâtie sur l'emplacement de lieux de culte plus anciens. L'abbaye St Martin est devenue une maison d'enfants et l'ancien évêché une école.

Carrouges: ce charmant village appartenant aux villages de caractère du département, juché sur une petite colline, est installé au coeur de l'une des plus grandes réserves naturelles de France, le parc régional de Normandie Maine. Son château de conte de fées, richement décoré, dont la construction s'échelonna du XIIIe au XVIIe siècle, dessine un vaste quadrilatère entouré de douves, flanquées de quatre tours coiffées de toits à poivrières et de pavillons en brique et en pierre. L'intérieur auquel on accède par un pont levis, contient de magnifiques pièces de mobilier.

Essay : cette ancienne place forte était une ville de juridiction sous l'ancien régime. L'office de tourisme propose une visite guidée gratuite permettant de découvrir le patrimoine local et notamment les vieilles maisons à tourelles du XVe siècle de la rue des Quatre Oeufs. Il faut également découvrir les magnifiques plaques de rues vertes aux inscriptions couleur bronze.

La Lande de Goult : cette petite commune entourée de forêts est un site historique, architectural, géologique et botanique. On pourra y voir la chapelle St Michel située sur les chemins mantois que les pélerins de tout le moyen âge ont utilisés pour se rendre au Mont St Michel. Elle a souffert des guerres de religions et de la Révolution. On pourra y découvrir également le prieuré avec son porche roman du XIe siècle, sans doute le plus illustre de Normandie, par la qualité de ses six chapiteaux représentant des scènes de chasse. Il possède des fresques restaurés.

 
 
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site