La tapisserie de Bayeux

La Tapisserie de Bayeux, d'une longueur totale de 70 mètres pour une hauteur de 50 centimètres, relate la conquête normande de l'Angleterre. Elle est ici mise en musique et en animation.

La conquête normande de l’Angleterre est l’invasion du royaume d'Angleterre par le duc de Normandie Guillaume le Conquérant, qui a culminé avec la bataille de Hastings en 1066 et qui s’est traduite par l’appropriation de ce territoire par les Normands.

Loin de se limiter à la seule année 1066, elle se prolonge près de cinq ans, jusqu’en 1070. C’est un événement capital dans l’histoire du Moyen Âge pour plusieurs raisons. Elle a pour conséquence première la réunion du duché de Normandie et du royaume d'Angleterre sous l’autorité d’un même homme : Guillaume le Conquérant. Chaque état conservait toutefois sa personnalité, son administration propre. Cette conquête représente, pour un bon nombre de raisons, une ligne de partage importante dans l’histoire de l’Angleterre et même de l’Europe. L’Angleterre fut en effet complètement bouleversée par l’événement. L’élite anglo-saxonne, vaincue, disparut au profit d’une autre, venue du continent. Les conquérants apportèrent leur langue et leur culture. Détachée de l’influence de la Scandinavie, le pays sera dorénavant beaucoup plus étroitement lié à l’Europe continentale. Surtout, 1066 prépare la montée en puissance de l’Angleterre qui bientôt intègrera le cercle des monarchies les plus puissantes d’Europe. Enfin, la conquête met en place les éléments d’un conflit avec la France qui se prolongera jusqu’au XIXe siècle.

 

À ce jour, l’exploit du duc de Normandie demeure la dernière conquête réussie de l’Angleterre 

undefined

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site