Marie-Madeleine Postel (28/11/1756-16/07/1846)

Julie Postel, fille d'un cordier du village de la Bretonne, est née le 28 novembre 1756, à Barfleur (Manche). Elle est envoyée chez les bénédictines de Valognes, puis revient en 1776 dans sa ville natale ouvrir une école pour enfants pauvres. Elle y a vécu sa vie d’enseignante et d’amour des plus pauvres. Elle a résisté aux idées révolutionnaires et a maintenu la chrétienté au péril de sa vie. Le 8 septembre 1807, à Cherbourg, elle fonde une Congrégation religieuse et prend le nom de Mère Marie-Madeleine. Après 25 années d’errance et de tribulations, elle s’installe, avec ses Sœurs, dans les ruines de l’abbaye bénédictine de Saint-Sauveur-le-Vicomte dont elle entreprend la restauration. Aujourd’hui encore, le développement de la Congrégation reste lié à la construction de "la maison de prière".

L’Abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte, relevée de ses ruines par Sainte Marie-Madeleine Postel, est un vaste "lieu d’accueil" où sont reçues les Sœurs et leurs familles, les jeunes, les pèlerins, les visiteurs, les prêtres. En France, aux Pays-Bas, en Angleterre et Irlande, en Italie, en Indonésie (îles de Java et de Florès), au Congo-Brazzaville et en Côte d’Ivoire, en Inde, les activités liées à l’enseignement, aux tâches d’Eglise et de pastorale se poursuivent par les Sœurs en collaboration avec des laïcs ; de même que les soins aux malades, aux personnes âgées et aux handicapés. L’accueil des pauvres aux multiples visages reste une priorité.

Marie-Madeleine Postel a également ouvert un pensionnat de jeunes filles à Cherbourg.

Béatifiée en 1908, canonisée le 24 mai 1925, on la fête le 16 juillet.

Marie-Madeleine-Postel-Basilique-de-la-Trinit.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site