La choule-crosse

 

La choule (du normand chouler, « se bousculer », et correspondant phonétiquement à soule en français), est un sport traditionnel joué dans la Manche.

Il existe deux types de choules : la grande choule et la choule crosse, ou choulette. La première qui se joue à la main et au pied, est cousine du foot gaélique, du calcio, du rugby, du foot et du footy australien, la seconde qui use d'une crosse, du hurling irlandais, de la crosse canadienne et de l'ancien knattleikr islandais.

LE MATERIEL : Une balle à faible rebond de 10 cm de diamètre environ réalisée en ficelle ou en étoupe ou d’un chiffon entouré de cuir. Des crosses en bois. La tenue des joueurs sera constituée d’un pantalon ou d’un short, d’une chemise ou d’unmaillot aux couleurs de l’équipe, d’une paire de chaussures de sport.

JOUEURS & ARBITRES : Deux équipes de deux à cinq joueurs et quelques remplaçants. Trois arbitres dont deux arbitres de but.

DUREE D’UNE PARTIE : deux périodes de 35 minutes chacune séparées par un repos de 5 à 10 minutes

L’ENGAGEMENT DE LA PARTIE se fait par le jet de la balle en l’air au centre d’un cercle d’un diamètre d’environ quatre mètres constitué par l’ensemble des joueurs. L’intervention des joueurs ne se fait qu’une fois la balle à terre.

LES PASSES peuvent se faire dans toutes les directions et d’une partie à l’autre du terrain sans restriction aucune. La balle peut être soulevée à la main puis frappée à la crosse. Elles peuvent se faire au pied à condition de jouer le coup suivant à la crosse. La balle peut être prise à la main puis frappée avec la crosse à partir de son camp.

LES REMISES EN JEU :

1/ Pour les sorties de terrain sur les côtés, les remises en jeu se font avec la crosse ; la balle pouvant être soulevée à l’aide de celle ci, comme pour toute action normale de jeu, ou à la main. La remise en jeu pour les sorties de balle derrière la ligne de but suppose que l’ensemble de l’équipe adverse soit retournée dans son camp. Les remises en jeu sur les côtés supposent qu’un adversaire soit à plus d’un mètre de la ligne ou s’effectue la remise en jeu.

2/ Si la balle a été sortie par un défenseur derrière la ligne de son but, l’équipe adverse prend possession de la balle et la remet en jeu, soit à l’endroit de sa sortie, soit, au choix, à un des coins du terrain d’attaque mais uniquement à la crosse. Si la balle a été sortie par un attaquant adverse, la remise en jeu se fera dans la zone de sortie et à la crosse.

3/ Après le marquage d’un but, la remise en jeu se fera obligatoirement depuis le milieu de terrain en direction du but adverse ; les joueurs de l’équipe adverse étant regroupés dans leur zone.

LE REMPLACEMENT D’UN JOUEUR : Un joueur est à même de se faire remplacer à tout moment quelque soit sa position sur le terrain. Les remplacements ne sont soumis à aucune limitation quant à leur nombre.

LE NOMBRE DE POINTS attribué à une équipe est fonction de la distance à partir de laquelle le but a été marqué. Avec un but « guichet », une équipe peut prétendre marquer deux points si la barre est renversée directement. Si la barre tombe après que la balle ait touché un poteau, l’équipe ne marque qu’un point. Il est possible de marquer en passant derrière le but.

Tant que la balle est dans la ZONE INTERDITE elle ne peut être jouée. Si elle reste immobilisée à l’intérieur de cette zone, la balle revient à l’équipe qui l’a touchée en dernier. Si c’est la défense, la balle est jouée à partir d’un coin de zone. Dans le cas contraire, la balle sera jouée à partir d’un coin de terrain au choix.

Chaque équipe ne peut marquer qu’en dehors de la zone interdite. Un but n’est valable que marqué avec la crosse. Par contre la balle peut être contrôlée à la main, de la tête ou du pied à condition que ce contrôle soit suivi d’une action avec la crosse par le même joueur ou par un autre.

L’arbitre peut considérer qu’un contrôle non suivi d’une action de crosse, est un arrêt interdit et accorder par conséquent un but ou la balle à l’équipe adverse. Le but peut être marqué par une frappe en l’air avec la crosse, en prenant d’abord la balle à la main, mais uniquement depuis son terrain.

LES PENALITES : Une pénalité peut entraîner l’exclusion d’un joueur du terrain pour deux minutes. Les pénalités sont généralement attribuées pour arrêt interdit, violence ou tout autre acte jugé anti-sportif.

L’AIRE DE JEU : La surface de jeu épouse la forme d’un rectangle de 30 mètres de longueur sur 15 mètres de côté délimité par des lignes. Toutes les lignes, de couleur blanche, font partie de la surface de jeu. Ces lignes d’une largeur d’environ 7,5 cm seront tracées sur toute leur longueur. Les lignes délimitant les côtés les plus long sont appelées « lignes de côté ». Les lignes délimitant les côtés les plus courts sont appelées « lignes de fond ». Il est recommandé de ménager des espaces de dégagement au-delà des lignes de fond (zones d’environ 4 mètres de profondeur) et des lignes de côté.

LIGNE MEDIANE pourvue d’un point central, déterminant le point d’engagement, coupera le terrain en deux parties égales. De la même façon, une ZONE INTERDITE d’un mètre cinquante sur trois mètres, sera tracée devant chacun des buts.

LES BUTS sont composés de deux poteaux verticaux de couleur blanche espacés d’un mètre cinquante surmontés d’une barre transversale. La barre transversale ne devra en aucun cas dépasser des poteaux. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×